Introduction

Envie de dormir dans un phare ou une cabane perchée ? Dans un pigeonnier ou un moulin à vent ? De gouter à la vie de bohême ou la vie de château ? De séjourner dans un bus, un wagon ou à bord d'une péniche ? Sous une yourte ou un tipi ?

Ce blog a pour objectif de présenter un large éventail d'hébergements insolites. Sans être exhaustif, il constitue néanmoins un large annuaire qui vous permettra, je l'espère, de vivre une expérience insolite près de chez vous... 

 

Pensez à enregistrer ce blog dans vos favoris...

Coup de coeur !

  safran soleil-ext2

Soutien

Vous aimez ce site animé bénévolement et vous souhaitez nous soutenir dans la poursuite de son développement ?

paypal btn donateCC LG 

Mardi 8 février 2 08 /02 /Fév 15:34

Un homme, un métier.

Rencontre avec Cédric Bolmont, constructeur de cabanes perchées.

 

 

Ne cherchez plus ! Peter Pan existe, nous l’avons rencontré. Il nous vient tout droit du Pays Imaginaire, peuplé de fées et de créatures légendaires. Pour notre plus grand plaisir, et pour prolonger nos rêves d’enfants, il crée des cabanes perchées plus belles et originales les unes que les autres.

    illustration-reportage-0-2-copie-1.JPG

  

 

Cédric Bolmont, un parcours atypique.

Cédric Bolmont, jurassien de 34 ans a déjà plusieurs « vies » derrière lui. Après avoir été tour à tour cuisinier, créateur de sites de location de paintball, puis fondateur d’une société de construction de parcours aventure, il crée, en 2004, sa société de fabrication de cabanes perchées, Abane. Insatiable, il publie en 2007 un guide de construction «Sur un arbre perché… Je construis ma cabane.», lance en 2008 Cabanes de France, un site Internet (www.cabanes-de-france.com) dont la vocation est de promouvoir la cabane dans les arbres notamment en référençant plus d’une centaine d’hébergements en cabanes perchées, et ouvre en 2009 son propre site de location, « L’arbre à cabane » sur un domaine de plusieurs hectares en Haute-Marne. Cédric Bolmont a réalisé plus de 200 cabanes en France, Suisse, Belgique et au Quebec.

 

illustration-reportage-cedric2.JPG   

  

 

Une vocation ancrée de longue date, et un mode de vie.

« Ma première cabane, je l'ai construite dès l'âge de 12 ans, chez ma grand-mère. C'était une cabane dans un prunier à 3 mètres de haut  faîte de planches de récupération. » nous explique Cédric. « J’ai choisi ce métier car j’aime partager mes rêves et mon approche de la nature, des arbres et du monde subtil (fées, trolls…). Plus qu’un intérêt, il s’agit véritablement d’une façon de faire, d’une manière de vivre. Une prise de conscience de notre monde, et du respect qu’il faut porter à la nature et à tout ce qui nous entoure. Les fées, les trolls, on en parle dans toutes les civilisations, et ils sont à la base de nos contes et nos légendes. Pouvoir partager avec eux leur savoir m’aide à connaître l’arbre ou l’on va construire la cabane, et bien d’autres choses encore. Car c’est à nous de nous adapter à l’arbre et pas l’inverse. ».

 

illustration-reportage-1-2.JPG   

 

 

La construction d’une cabane perchée.

Le client a généralement une idée globale assez précise (forme, taille…), ce qui permet de définir le poids de la cabane et de choisir l’arbre qui pourra être utilisé. « Mais chaque cabane est unique, car c’est l’arbre qui nous dit où nous pouvons nous poser » explique Cédric. Le bois utilisé est le plus possible local au lieu de fabrication, pour des questions d’éthique environnementale. Son acheminement au pied de l’arbre peut dans certains cas s’avérer particulièrement complexe. Puis la construction à proprement parler peut débuter. Elle s’effectue directement dans l’arbre, et toutes les pièces sont taillées sur place. « L’arbre est un être vivant. A partir du moment ou on grimpe dedans, on lui apporte une contrainte, et c’est à nous de nous adapter et non l’inverse » insiste Cédric qui poursuit : « Chaque réalisation est une remise en question. Pour moi, le plus important est de rester en accord avec moi-même et avec la nature. ».

Il faut compter 3 à 4 semaines pour la construction d’une cabane perchée.

 

illustration-reportage-0-3.JPG  

 

 

Le mot de la fin.

Construire une cabane n’est pas chose aisée. Et le mot de la fin, c’est Cédric qui nous l’offre : « Ma satisfaction, c’est cette lueur dans les yeux des personnes qui découvrent mes cabanes, ou quand je réalise une cabane pour un privé et que je le fais monter sur la plateforme pour voir l’avancée des travaux et qu’il me dit « je ne veux plus redescendre. » Alors là, il n’y a plus aucune difficulté insurmontable. »

 

 illustration-reportage-2-2.JPG   illustration-reportage-3-2.JPG

 

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». Mark Twain.



 

Pour aller plus loin.

 

Site Internet d’Abane, société de construction de cabanes de Cédric Bolmont : www.abane.fr  

Site « cabanes de France », référencement de cabanes perchées : www.cabanes-de-france.com

L’arbre à cabane (location sur le domaine de Cédric Bolmont): www.larbreacabane.com

Le livre « Sur un arbre perché… Je construis ma cabane » est en vente au prix de 14,50 € sur la boutique du site « cabanes de France ».

 

 

Retrouver également les cabanes réalisées par Cédric Bolmont sur www.vacances-insolites.fr : les cabanes de Labrousse

 

 illustration-reportage-4-2.JPG   illustration-reportage-5-2.JPG

Par LG
Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Régions

Rechercher

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés