Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Envie de dormir dans un phare ou une cabane perchée ? Dans un pigeonnier ou un moulin à vent ? De gouter à la vie de bohême ou la vie de château ? De séjourner dans un bus, un wagon ou à bord d'une péniche ? Sous une yourte ou un tipi ?

Ce blog a pour objectif de présenter un large éventail d'hébergements insolites. Sans être exhaustif, il constitue néanmoins un large annuaire qui vous permettra, je l'espère, de vivre une expérience insolite près de chez vous... 

 

Pensez à enregistrer ce blog dans vos favoris...

Coup de coeur !

  moulin-jarousse-cabane-lovnid-ext

Soutien

Vous aimez ce site animé bénévolement et vous souhaitez nous soutenir dans la poursuite de son développement ?

paypal btn donateCC LG 

21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 06:09

Depuis combien de temps accueillez-vous vos visiteurs dans votre hébergement insolite ?

Ce sera la quatrième saison cette année que nous accueillons des "roulottiers".

  

 

Quelles sont les principales spécificités de l'hébergement insolite que vous proposez ?

C'est une ancienne roulotte que nous avons restaurée nous-mêmes, par amour des roulottes et des choses anciennes. Et l'environnement est assez exceptionnel : c'est le sommet d'un "pech" (petite colline du Quercy) entre vallée du Lot et grand causse. Nous avons donc décidé de le partager avec des personnes amoureuses de la nature simple et sauvage.

 

 

Comment envisagez-vous votre métier d'hôte, dans un contexte ou vos visiteurs viennent chercher plus qu'un hébergement, une part de rêve ?

Nous sommes plus dans le partage que dans le "métier". Nous voulons que nos hôtes se sentent attendus, et uniques. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour, à la fois, partager des moments privilégiés avec eux, tout en faisant en sorte de préserver leur intimité et la part de magie que ce lieu inspire.

     

 

Rencontrez-vous des difficultés particulières inhérentes au type d'hébergement que vous proposez ?

En général non. Seules deux ou trois "erreurs de casting" (si l'on peut dire) se sont produites en trois ans : des personnes n'aimant ni la nature ni le calme, ni ce type d'hébergement. Il s'agissait en fait de cadeau fait par des amis (?) et donc il est important que ceux qui reçoivent ce type de séjour en cadeau puisse avoir une idée précise de l'endroit où ils vont. Encore faut-il qu'ils lisent un peu leur "bon cadeau"...

 

 

Les personnes recherchant des hébergements insolites sont souvent particulièrement intéressées par l'histoire des lieux. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ? 

Nous pouvons en dire long ! Ce Pech semble avoir été de tout temps, un point de repère depuis un ancien chemin (diverticule gallo-romain reliant le plateau à la vallée du Lot où se trouvait le camp romain de Duravel). On retrouve son existence également sur le livre Cadastre de 1660/1670 de la commune. A 18ème ce lieu-dit est mentionné sur les cartes de Cassini , et nous le retrouvons sur le cadastre napoléonien de 1838. Sur place une ancienne ruine atteste une occupation du lieu-dit dès le 12ème. Une seconde bâtisse semble avoir été établie dès le 14ème siècle puis plusieurs fois remaniée au 15, 16, 17 et 18ème. Toutefois elle a été démolie par ses propriétaires en 1882 suite à la crise du phylloxera qui a anéanti le vignoble du Lot. C'est cette ruine que nous remontons nous-mêmes pierre à pierre. Nous savons qu'en 1660 (sous Louis XIV donc) la bâtisse était la demeure d'un tailleur de vêtement du nom de Bertrand GUITARD. Sous Napoléon 1er elle fut la ferme de Mathurin VIDAL agriculteur, avant d'être vendue en 1880, puis "portée en ruine" au cadastre. La petite maison que nous occupons date de 1870 et était habitée par une famille de viticulteurs pauvres qui durent également tout abandonner à cause du phylloxéra. Nous avons acheté l'ensemble (10 ha) en février 1992 parce que nous sommes tout simplement tombés amoureux de ce lieu…  Quant à la roulotte, elle fut à l'origine non pas une roulotte gitane, mais une roulotte des chantiers de la construction des chemins de fer. Abandonnée, puis rachetée par un hollandais qui l'avait transformée en "bungalow" elle fut reprise par un charpentier qui refit les "murs" et lui ajouta la terrasse. Elle était au sud de Toulouse dans un bois, lorsque nous l'avons-nous-même rachetée. Il a fallu pas mal de réparations pour la rendre plus confortable, du travail, du temps, de la patience… et de la passion avant qu'elle n'ait son apparence actuelle…. Mais tout cela est raconté en images sur notre site.

 

   

Y a t-il une anecdote que vous souhaitez nous faire partager ?

Toute la reconstruction de la ferme, la rénovation de la roulotte et son voyage jusqu'au sommet de la colline est une anecdote ! Venez nous voir, nous vous la raconterons !

 

  

 

Merci à M. et Mme Uyttenbroeck.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carte interactive

carte-interactive-2